Il est temps sans doute de se remettre à ce blog laisser pour compte pendant toute cette période de transition. 

Une période prévue de longue date mais qui n'a cessé de nous poser questions sur question, désir à combler, impossiblitié à contrer, amitié à conserver, travail et danse à continuer. Mais de cette dernière affirmation il n'a jamais été question du contraire.

 

Le Centre Chorégraphique national de Nantes est donc passé entre d'autres mains expertes qui déjà oeuvrent. AMbra avec son nouveau né et sa nouvelle équipe à besoin de pelin de courage, nous le lui offrons.

 

De notre côté, même pas eu le temps de prendre conscience de ce déaprt, renouveau, nouvelle envolée, fin d'un cycle, autre monde, envol, liberté, tous les mots refletent quelque chose et aucun ne dit l'entité. Nous sommes allés à Paris pour remonter les Indomptés avec les danseurs en insertion du Jeune Ballet Européen. AID. Un temps, puis un deuxième, pour transmettre ce duo sublime (excuser l'auto-satisfaction, mais je le pense). Ce duo qui parle de nous-danseurs, de la fragilité de l'être, de l'extase de l'évasion, de l'espace qui s'ouvre, le corps qui s'extasie du geste. Pureté et lumière oeuvre de jeunesse et duo pour deux garçon. ILs dansent tous les mardis au théâtre du Gymnase dans le programme Puzzle. qui comme son nom l'indique propose différentes créations dansées par ce JBE.