Aix en Provence, premier jor de répétition. il y a trois cent mètres entre l'hôtel et le pavillon noir, mais nous nous égarons. comme dans les contes de notre enfance, nous demandons notre chemin à un jeune homme. Fort sympathique il rebrousse chemin pour nous accompagner. Et surprise quelques jours plus tard le voici parmi le public. il n'y était jamais entré dans ce Pavillon Noir. pas encore une fée, mais blogueur de culture il nous invite à partager son émotion.

Drôle d'endroit pour une rencontre.

voici son blog. et un beau texte sur Argan.